Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Offres de services

Ressources

Actualites

La Chambre de Commerce et d’Industrie France Côte d’Ivoire vous invite à participer au
Co-organisée par l’Agence Côte d’Ivoire Export et Côte d’Ivoire PME, le lancement du “Vendredi

DONNEES STRATEGIQUES

Suivez l’évolution de la balance commerciale de la Côte d’Ivoire sur les 5 dernières
Consultez la liste des 20 partenaires commerciaux (clients et fournisseurs) de la Côte d’Ivoire

NOS OUTILS

GUCE

Le Guichet Unique du Commerce Extérieur (GUCE) a pour but de regrouper toutes les informations relatives au commerce extérieur en un portail transactionnel unique, pour permettre à tout individu désirant faire du commerce vers ou depuis la Côte d’Ivoire d’obtenir une marche à suivre claire, ainsi qu’un soutien adéquat, afin de mener à bien ses opérations commerciales en ligne.

PWIC: Portail Web d'Informations Commerciales

Le Portail d’Informations Commerciales de Côte d’Ivoire est une source unique d’informations qui se veut complète. Il regroupe de manière conviviale toutes les informations relatives à l’importation et à l’exportation vers et en provenance de la Côte d’Ivoire. L’utilisation de ce portail permettra à tous les acteurs économiques d’obtenir des informations sur les exigences réglementaires dont ils auront nécessairement besoin pour effectuer leurs transactions.

GUIDE DE L’EXPORTATION

VOIR TOUS

FAQ

Comment peut-on définir une PME ?

Au terme du décret n°2012-05 du 11 Janvier 2012 portant définition de la Petite et Moyenne Entreprise (PME) et de la loi n°2014-140 du 24 Mars 2014 portant orientation de la politique nationale de promotion des PME, la PME se présente comme toute entreprise, productrice de biens et /ou de services marchands, qui emploie en permanence moins de deux cents (200) personnes et qui réalise un chiffre d’affaires annuel hors taxes n’excédant pas un milliard de francs CFA. C’est une entreprise totalement autonome, légalement constituée et tenant une comptabilité régulière.

Il faut rappeler qu’au sens du décret, la notion de PME concerne toutes les activités relevant des secteurs primaire, secondaire et tertiaire.

 

Les stratifications

Types d’entreprises EFFECTIF CHIFFRES D’AFFAIRES
Micro-entreprise
1 à 10 employés
≤ 30 millions
Petite entreprise
Moins de 50 employés
> 30 millions et ≤ 150 millions
Moyenne entreprise
Moins de 200 employés
> 150 millions et ≤ 1 milliard
Grande entreprise
Plus de 200 employés
> 1 milliard

 
 

 

 

Quelles sont les caractéristiques d’une PME exportatrice ?

En Côte d’Ivoire, il n’existe pas de dispositions particulières se rapportant aux caractéristiques d’une PME exportatrice. En l’absence de dispositions légales et réglementaires internes, nous pouvons nous appuyer sur un benchmark en la matière et retenir les informations ci-après.

Une PME exportatrice est une entreprise qui organise des mouvements transfrontaliers de marchandises à des fins commerciales. En d’autres termes, il s’agit de toute personne physique ou morale qui achemine des marchandises d’un territoire (d’un pays) à un autre pour les revendre. Ainsi pour exporter, il faut d’abord être commerçant, détenir des produits que l’on souhaite vendre sur le marché d’un autre pays. Pour être exportateur, il faut :

  • Être légalement constituée
  • Disposer d’un siège social/local commercial/Unité de fabrication
  • Disposer d’un label / produit / service / matière première / produit fini ou semi-fini qui a une forte valeur ajoutée
  • Travailler avec des entreprises étrangères / Obtenir un contrat de vente à l’international
  • S’assurer de la conformité technique, sanitaire ou phytosanitaire du produit à exporter
  • Disposer de la logistique nécessaire

Connaître et respecter la réglementation générale et spéciale des exportations applicables à son produit.

Quelles sont les missions de l’Agence Côte d’Ivoire export ?

  • Promouvoir, développer et diversifier les exportations des produits et services pour accélérer durablement la transformation structurelle de l’économie ivoirienne ;
  • Promouvoir le développement et la diversification des produits et services ivoiriens ;
  • Accélérer et promouvoir la mise en ceuvre des politiques commerciales, programmes, plateformes et mécanismes d’exportation ;
  • Collecter et diffuser les informations sur les produits et services innovants sur le marché international ;
  • Offrir une assistance technique aux exportateurs dans tous les domaines relatifs aux renforcements des capacités, à l’amélioration de l’accès aux marchés et à la promotion de leurs produits et services ;
  • Plaidoyer pour la simplification et la célérité des procédures d’exportation ;
  • Initier et développer ces partenariats en vue du développement des exportations.

Quelles sont les cibles de l’Agence Côte d’Ivoire Export ?

L’Agence Côte d’Ivoire Export vise :

  • Toute personne physique ou morale / PME exportatrice à fort potentiel ou en devenir ;
  • Toute entreprise ayant des représentations à l’international ;
  • Toute personne physique ou morale détenant une œuvre de l’esprit, ouvrage d’art, musique à fort potentiel ;
  • Les faitières, et les firmes nationales ;
  • Les Groupements d’intérêt économique ;
  • Les associations professionnelles sectorielles ;
  • L’entreprenant

Quels sont les secteurs d’activités couverts par l’Agence Côte d’Ivoire Export ?

L’ensemble des PME issues des clusters d’entreprises identifiées dans le PND 2021-2025 sont couvertes par les activités de l’Agence. Il s’agit en l’occurrence de : 

  • Cluster Agro-industrie
  • Cluster Textile et habillement
  • Cluster Chimie Plasturgie
  • Cluster Emballages
  • Cluster Industries pharmaceutiques
  • Cluster Matériaux de construction
  • Cluster Automobile

En plus des clusters identifiés, les œuvres d’art et d’esprit, l’Intelligence artificielle, le génie informatique et logiciel ainsi que les prestations de services sont également des domaines couverts par les activités de l’Agence.

Quels sont les objectifs stratégiques de l’Agence Côte d’Ivoire Export ?

Les objectifs stratégiques de l’Agence Côte d’Ivoire Export sont :

  • OS1: Promouvoir et diversifier les produits et services exportables
  • OS2: Contribuer à l’amélioration de la compétitivité des PME exportatrices
  • OS3: Contribuer à l’amélioration de l’environnement des affaires
  • OS4: Renforcement des capacités managériales et opérationnelles de l’Agence Côte d’Ivoire Export

Quelles sont les différentes offres de services potentielles de l’Agence Côte d’Ivoire Export ?

L’offre de services de l’Agence est modulée de sorte à couvrir les besoins essentiels des PME exportatrices à travers la mise en place d’un dispositif de renforcement des capacités et de formations portant sur : La maîtrise des règles et pratiques du commerce international, le conseil juridique, l’accès aux financements, le développement d’instrument de rating à l’export, la gestion des opérations à l’international, la réalisation des formalités administratives d’exportation, la labellisation et le développement des marques, le E-commerce, le développement des marchés.

Quelles sont les grandes étapes à suivre pour exporter ?

Pour organiser son processus d’exportation, une PME doit :

  • S’assurer de la qualité de son produit/service ;
  • Sélectionner un marché cible ;
  • Définir une stratégie de pénétration du marché cible ;
  • Elaborer un plan d’exportation ;
  • Exporter des services
  • Assurer le suivi du règlement de la commande.

Quels sont les conseils pratiques pour une PME désireuses se lancer à l’export ?

La pratique de l’exportation est un métier qui a ses règles, ses normes et ses propres techniques. Avant de se lancer, le chef d’entreprise doit non seulement être armé d’un esprit de conquête, de créativité et de compétitivité, mais aussi et surtout maitriser les techniques du commerce international que sont, les Incoterms, les moyens de paiement à l’international, la négociation commerciale, les contrats de vente à l’international, les normes et standards, la certification, l’étiquetage, etc…

Cette expertise est disponible au niveau de l’Agence Côte d’Ivoire export et toutes les PME peuvent s’y rendre à l’effet de bénéficier de ces services.

Quelles sont les intermédiaires des opérations d’exportation ?

Les opérations de commerce international font recours à un certain nombre d’intermédiaires spécialisés. Les principaux sont : les banques, les assurances, les transitaires et les transporteurs.

Quelles sont les différentes formes d’exportation ?

Il existe principalement trois formes d’exportation que sont :

  • L’exportation directe ;
  • L’exportation indirecte ;
  • L’exportation concertée ou associée.

Dans le cas de l’exportation directe, l’entreprise est autonome dans la gestion de son activité commerciale ; elle assure la maîtrise de la commercialisation et en assume les risques.

L’exportation indirecte ou exportation sous-traitée est un mode dans lequel l’entreprise soustraite ses ventes exports. Dans ce but, elle recourt à un intermédiaire commercial qui a les ressources, les compétences, la connaissance et l’expérience du marché.

L’exportation concertée consiste pour l’entreprise à exporter en coopération avec d’autres entreprises.

Quels sont les risques liés à l’exportation ?

Tout opérateur en commerce international doit être conscient que le métier de l’international comporte des risques considérables. L’exportateur est souvent en face de trois grands axes de risques : le risque commercial, le risque politique et le risque de change.

Pourquoi passer à l’export ?

Généralement, les PME décident d’exporter pour plusieurs raisons. Parmi celles-ci, nous pouvons retenir :

  • Les motivations commerciales (Augmenter son chiffre d’affaires, Faire face à la concurrence internationale et consolider sa position locale, élargir sa clientèle et accéder à des marchés publics ; Diminuer les risques de dépendance à un seul marché en diversifiant ses clients ; Gagner en notoriété et le savoir-faire de son entreprise sur le plan international).
  • Les motivations financières et de croissance (Répartir le plan de charge, Renforcer votre compétitivité, Réaliser des économies d’échelle, Réduire vos coûts de production, Accélérer la croissance de votre entreprise).
  • Les motivations opportunistes (Répondre à une sollicitation, Écouler une production excédentaire, Relever un challenge interne).

Qu’est-ce qu’une licence d’exportation ?

C’est un document juridique qui est exigé pour les marchandises dont l’exportation est contrôlée par le gouvernement, plus précisément les produits figurant sur la liste des marchandises d’exportation contrôlée (voir ci-dessus) ou les marchandises destinées aux pays figurant sur la liste des pays visés par contrôle.

Qu’est-ce qu’une déclaration en douane ?

C’est un document qui accompagne généralement les marchandises exportées dans lequel on retrouve des renseignements comme la nature des marchandises, leur valeur, le destinataire et leur destination ultime. Exigée à des fins statistiques, cette déclaration accompagne toutes les marchandises soumises à un contrôle qui sont exportées en vertu d’une licence d’exportation pertinente.

Qu’est-ce qu’une facture commerciale ?

C’est un document préparé par l’exportateur ou le transitaire et que doit avoir l’acheteur à l’étranger pour établir son droit de propriété et prendre les dispositions nécessaires pour payer l’exportateur. Il doit contenir des renseignements de base au sujet de la transaction, dont la description des marchandises, l’adresse de l’expéditeur et de l’exportateur ainsi que les modalités de livraison et de paiement. Dans certains cas, la facture commerciale est utilisée pour calculer les droits de douane.

Qu’est ce qu’une facture pro forma ?

C’est une facture établie par l’exportateur avant l’expédition des marchandises, qui sert à informer l’acheteur au sujet de l’expédition des marchandises, de leur valeur et d’autres particularités importantes.